Poème : Toujours attendre

Toujours attendre

 

Je t'ai attendue toute la nuit

Et je pensais

Pourvu qu'elle n'ait pas eu d'ennui

Je m'inquiétais

 

Près de moi la place était vide

Et j'espérais

Tu vois, je n'étais plus lucide

Je divaguais

 

J'avais tant d'amour à te donner

Mon cœur battait

Vas-tu ce matin me pardonner

Si je rêvais

 

Em Lebûcheron

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site