Poème : L'aurai-je vraiment rêvé ?


 

L’aurais-je vraiment rêvé ?

 

Le matin se levait, les vitres étaient givrées

Tel la feuille d’un tremble, toi tu grelottais.

Les baisers de la nuit m’avaient comme enivré,

Un grand bruit me surpris, alors je sursautai

Je sautai d’un seul bond et quand je fus levé,

Je te cherchai partout, toi que j’avais aimée

Me disant où est-elle ? L’aurais-je rêvée ?

Mon songe était confus, mes idées essaimées

Alors lorsque j’eus, retrouvé ma conscience,

Je fus enfin tenté, de m’poser la question,

Est-ce que tu aurais, été de connivence

Si cela n’avait pas, été de la fiction !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×