Parodie Trousse Chemise

MUSIQUE AZNAVOUR Trousse Chemise 


Dans ce beau pays qui se tribalise,
Quand les banlieues grises allument des feux,
Dans ce beau pays où l’on vandalise
Et où la justice offre des non lieux,
On est bien parti pour faire nos valises,
Nous sommes pareils aux colonisés,
Nous sommes français et on dépareille,
Ils désembouteillent pour mieux nous voler.


On nous a berné, on nous vampirise, 
La France déserte, c’est nous ou bien eux,
Ce pays aimé est en pleine alerte,
Et son chef disserte, ne fait que des vœux.
On est aux abois, il nous sodomise,
Nous mène à la perte, nous botte le train.
Et là c’est voulu, c’est nous les acerbes,
Nous les xénophobes, nous les cœurs d’airain.


La France n’est plus car elle agonise,
Malgré nos prières et nos vœux ardents,
Et nos pleurs versés en voyant la terre
Qui encore hier sans ces charlatans,
Était le pays sans peur ni méprise,
Sans heurts et sans crises mais elle ne l’est plus.
La France est violée, subit la traîtrise, 
Elle souffre en silence elle est mise à nue.


On coupe sa voix, on la verbalise,
C’est le moyen âge, c’est la déraison.
On coupe sa voix, sa voix et sa rage, 
Pour qu’elle soit plus sage, on ouvre les prisons.


Solédad FRANCE

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site